Vivre à Bérulle

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Bulletin municipal 2016 n°5

SAINTE REINE


En 252 après Jésus-Christ une jeune Gauloise de 16 ans, fort séduisante,
prénommée Reine, convertie au christianisme faisait paître ses moutons
au pied du mont Auxois, près du site d’Alésia. Le gouverneur romain des
Gaules, Olibrius voulut abuser d’elle, mais elle résista et refusa le mariage.
Elle fut martyrisée et décapitée ! Olibrius reste depuis dans le langage
courant pour désigner un fanfaron cruel, un occiseur d’innocents.
Le martyr de sainte Reine est devenu plus tard le sujet d’un grand nombre
de « mystères »(spectacle racontant les bienfaits de la sainte où surnaturel
et réalisme se côtoyaient). Celui d’Alise Sainte Reine serait le plus ancien
mystère célébré sans interruption en France.
À Bérulle, point de mystère ! Juste la joie de se regrouper pour une messe
autour de l’antique chapelle et son péristyle de bois au milieu de la bucolique
clairière créée par la tempête de 2000, suivie traditionnellement par
un pique-nique autour de la source miraculeuse, certes souvent tarie,
mais qui aurait dit-on il y a quelques siècles, guéri bien des maladies…

2016

Bulletin municipal n° 5

IPNS

BÉRULLE

Copyright © 2011 Mairie de Bérulle - Webmaster Philippe Gateau